LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Mai 2015

Voilà, vous êtes au Bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait

« Il y aura toujours des traditionnels et des impatients. »

Et il disait encore :
« Jésus ne fermait pas, il ouvrait. »

Attentat à Villejuif

L’équipage de Port Saint Nicolas a été très touché par la terrible nouvelle : la paroisse de notre capitaine émérite Philippe Louveau a échappé à un attentat terroriste le 19 avril 2015. La presse, la radio, la télévision ont relaté copieusement cet événement. Bien entendu, nous lui avons fait part de notre solidarité et souhaité bon courage.

Voici sa réponse :

Salut à vous tous, amis de PSN !

Cette semaine me les aura fait fréquenter tous à plusieurs reprises : le premier ministre, le ministre de l’intérieur (revenu cet après-midi pour la marche blanche dans Villejuif), le préfet et sous-préfet du Val-de-Marne, le préfet de Police de Paris, le député de la circonscription, les nouveaux conseillers départementaux, les divers services de Police… et jusqu’au chien renifleur du service de déminage, spécialisé dans les explosifs, qui a fait sa promenade dans l’église !  :-))
Côté médias, j’en ai eu plus qu’il m’en fallait et j’en attends demain [dimanche 26 avril (NDLR)] encore pas mal à la messe de 10 h 30 et même avant. Je me dis qu’on en fait sans doute un peu trop !
Qu’est-ce que ça aurait été, en effet, si les attentats n’avaient pas été déjoués au dernier moment !... Bon, évidemment, à la réflexion... la différence, c’est que, n’étant probablement plus de ce monde, je n’aurais pas eu à supporter le déchaînement médiatique !  :-)

Il est temps que tout ça se termine.
Mais j’ai eu une foule de bien beaux témoignages et de contacts inattendus.
La cause de l’interreligieux aura aussi fameusement progressé en l’espace de ces quelques jours…

Voici un témoignage qu’il a reçu par courriel d’un homme qui se dit né d’un père juif tunisien et d’une mère algérienne : « Je suis athée, mais je me sens profondément catholique maintenant. La haine ne l’emportera pas. »

Enfin le sacristain ne résiste pas à vous faire part du souhait du premier ministre : « Les fidèles de la religion catholique doivent pouvoir pratiquer leur culte, aller à la messe en parfaite sérénité. D’ailleurs c’est la plus belle et la plus forte des réponses que nous devons apporter au terrorisme qui cible la France pour mieux la diviser.... »
Dont acte...

Pour aller plus loin :
Œuvre d’Orient
SOS Chrétiens d’Orient
Chrétiens d’Orient en danger
Aide à l’Église en Détresse
Hozana

Cliché quelque peu insolite d’un oranger du Mexique
image de douceur pour oublier la folie meurtrière de quelques cinglés
et un déchaînement médiatique dont nous sortons tout juste.

Le football, l’éducation et le pape

Le réseau international d’écoles Scholas Occurrentes né sous l’impulsion du pape François, a signé deux accords de collaboration en présence du Saint-Père au mois d’avril, à la résidence Sainte-Marthe au Vatican. Le premier avec l’UNICEF, le deuxième avec Conmebol, la confédération sud-américaine de football. Les dirigeants de cette confédération ont proposé une initiative originale. Pendant la Copa América qui se jouera cet été au Chili, la Conmebol propose de débloquer 10 000 $ par but marqué et par penalty manqué. Cet argent sera reversé au réseau Scholas Occurrentes qui utilise la technologie, l’art et le sport pour favoriser l’intégration sociale. Lors des trois dernières Copa, 72 buts ont été marqués en moyenne.
L’autre accord a été signé avec l’UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance qui s’engage à soutenir l’organisation éducative dans ses efforts visant à mettre en lien les adolescents, à favoriser leur engagement et leur intégration.
La grande majorité des adolescents vit dans les pays en développement, certains en proie à des conflits. (RV)

La pub du sacristain

Depuis octobre 2002 (autorisation de l’affiche « AMEN » par la justice française utilisant un symbole chrétien à des fins mercantiles), le sacristain tourne le concept dans le sens inverse et fait de la pub chrétienne avec des symboles laïcs, au nom de la même liberté d’expression.

Original : Orange

De plus en plus de catholiques dans le monde

Le nombre des catholiques a encore augmenté dans le monde : en 2013, ils étaient 1 254 milliard. C’est ce que révèle l’annuaire pontifical 2015 publié jeudi 16 avril 2015. La croissance a été particulièrement rapide entre 2005 et 2013 : le pourcentage du nombre des baptisés catholiques a augmenté de 12 %, soit 139 millions de fidèles en plus. Si l’on tient compte de la croissance de la population mondiale pendant la même période, le pourcentage des catholiques est passé de 17,3 à 17,7 %. Mais les différences entre un continent et l’autre sont loin d’être négligeables. Ainsi, en Europe, la situation est stationnaire alors qu’un déclin est prévu dans les années à venir.
En 2013, le Vieux continent comptait 287 millions de catholiques, soit 6,5 millions de plus par rapport à 2005. En revanche, la situation est bien plus dynamique sur le continent africain où le pourcentage de catholiques a augmenté de 34 % entre 2005 et 2013 lorsque les catholiques ont dépassé la barre des 200 millions. Ce phénomène ne peut être qu’en partie attribué à l’essor démographique enregistré sur le continent. L’augmentation des fidèles baptisés est réelle. En Amérique, les catholiques continuent de représenter environ 63 % de la population ; en Asie, ils ont atteint 3,2 %. Les agents de la pastorale - évêques, prêtres, diacres permanents, religieux, religieuses, missionnaires laïcs et catéchistes - ont, eux aussi, globalement augmenté mais leur répartition varie sensiblement d’un continent à l’autre, l’Europe étant encore le continent le plus favorisé et l’Afrique le plus démuni. (RV)

Le saviez vous ? Saint Grégoire de Marek

D’après Jean-Pierre Mahé, membre de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres et traducteur de ses œuvres, saint Grégoire de Narek est le plus grand poète et, en même temps, le plus grand mystique et théologien de l’histoire de l’Arménie. Ça fait 1000 ans qu’il accompagne la vie religieuse des Arméniens. Il a été l’auteur le plus copié après l’Évangile. Il y avait pratiquement un Narek dans chaque Église du village qui était posé sur la Sainte Table, à côté de l’Écriture Sainte. On avait un Narek dans chaque maison. On le lisait au chevet du malade et dans toutes autres circonstances ou on en copiait les morceaux quand on partait en voyage. Certains pénitents recopiaient le Narek pour confesser leurs péchés. Bref, ça a été vraiment le guide spirituel des Arméniens pendant plus de 1000 ans et jusqu’à aujourd’hui, bien entendu.
Saint Grégoire de Narek à été officiellement proclamé comme le 36e docteur de l’Église en avril 2015. (RV)

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par courriel votre solution à [jules.lagoutte chez portstnicolas.org].

Au bar de la Marine, le sacristain a entendu une femme (très bavarde) dire cette phrase hermétique pour lui :

« Ils se mettent dans un état psychique diamétralement à l’opposé de l’insatisfaction totale par rapport l’accomplissement des principales aspirations de l’espèce qui semble être au regard de Darwin la suite logique des mutations, les organes conoïdes enfermés dans des cages et principaux agents de la circulation du flux des matières organiques vitales qui n’ont pas été touchés par le phénomène anthropique perturbateur du système philosophique cher à Jean-Jacques Rousseau, car l’ensemble de leurs trois tuniques leur permettront de transmettre à leur ordinateur central la perception de ce qui est, d’après Héraclite ’le jour et la nuit, l’hiver et l’été, la guerre et la paix, la faim et la satiété’. »

Pouvez-vous la lui traduire en quelques mots : (8) ?

La photo du sacristain

Le sacristain accompagnant l’Hermione lors de son départ vers les Amériques, tout en rêvant que le symbole de rapprochement entre les pays se propage a l’ensemble du monde.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Jules LAGOUTTE

Patron du Bar de la Marine de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 01/05/2015