LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Été 2014

Voilà, vous êtes au Bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait :

« Le péché, ce n’est pas tant faire ce qui est défendu, mais de ne rien faire en soi et autour de soi pour que ce soit mieux. »
Et il disait encore :
« L’avenir ce n’est pas ce qu’il va arriver – l’avenir c’est ce que nous le ferons. »

Un prêtre devant la justice pour avoir hébergé des demandeurs d’asile

Il pourrait payer près de 12 000 euros d’amende. C’est ce qu’a requis ce mois de juin la justice française contre Gérard Riffard, 70 ans, prêtre à la retraite à Saint-Etienne. La justice lui reproche d’héberger depuis des années des demandeurs d’asile africains, dans une salle paroissiale de l’église Sainte-Claire, dans le quartier Montreynaud. Une salle qui selon la municipalité ne respecte pas toutes les normes de sécurité pour y loger des personnes.

Le sacristain se demande si réellement la municipalité pense qu’il est plus normal que ces personnes recueillies à tort vivent dans le dénuement, dehors, et dans des conditions d’hygiène et de sécurités déplorables.

L’Eglise n’est pas une maison en location »

(RV) Le Pape François a une fois encore dénoncé « les affairistes » dans l’Église,
« Il y a ceux qui se disent chrétiens et qui vont à l’Église en y cherchant seulement des avantages personnels et qui finissent par y faire des affaires. Ces gens-là, a souligné le pape, nous en avons tous rencontrés dans les communautés paroissiales ou diocésaines, comme dans les congrégations religieuses. « Certains d’entre eux se considèrent même des bienfaiteurs de l’Église, ils se sont pavanés comme des bienfaiteurs, mais en cachette faisaient leurs affaires. »

« Dans l’Église, il y a ceux qui veulent l’uniformité, que tous soient pareils. Ils sont rigides, ils n’ont aucune liberté, et confondent ce que Jésus a prêché dans l’Évangile et ce qui n’est que leur propre doctrine ». « Dans l’Église enfin, il y a ceux qui sont pour l’alternative, ceux qui ont toujours leur propre idée et qui surtout ne veulent pas qu’elle soit comme celle de l’Église. Leur appartenance à l’Église n’est que partielle et pour eux aussi l’Église n’est qu’une maison en location. Pourtant l’Église n’est pas une maison en location, mais une maison à vivre. »

La pub du sacristain

Original : Fleury Michon
Original : Fleury Michon

Depuis octobre 2002 (autorisation de l’affiche « AMEN » par la justice française utilisant un symbole chrétien à des fins mercantiles), le sacristain tourne le concept dans le sens inverse et fait de la pub chrétienne avec des symboles laïcs, au nom de la même liberté d’expression.

Plus de 14 millions de followers pour @pontifex

Les neuf comptes Twitter du pape François (@pontifex) ont dépassé les 14 millions de followers. C’est avant tout le compte en langue espagnole qui draine le plus de monde, rien de moins que 5 940 000 personnes, suivi par le compte en anglais avec 4 150 000 followers. La langue italienne est en troisième place avec 1 750 000 personnes.

Mondial au Brésil : « un loisir ne doit pas se dérouler dans l’absurdité »

Les grèves se sont multipliées ces dernières semaines à travers tout le pays. Les manifestants ont dénoncé les milliards de dollars dépensés pour le Mondial au lieu de les investir dans les transports, la santé ou l’éducation.
Ces dépenses faramineuses ont aussi été critiquées sévèrement par l’Église brésilienne. Elle déplore qu’aucune mesure de lutte contre la pauvreté n’ait été prise et elle craint que la traite des êtres humains et l’exploitation sexuelle, un fléau très répandu au Brésil, s’accentuent à l’occasion du Mondial.
Par exemple 300 personnes expulsées de leurs logements pour cause d’augmentation des loyers liée à la Coupe du monde ont trouvé refuge dans une église de Rio. Violemment délogées en avril par 1 650 policiers et 80 militaires d’un bâtiment vide d’une entreprise de télécommunications, ces familles s’étaient ensuite installées devant la mairie puis sur le parvis de la cathédrale avant que l’archevêché ne leur propose l’église. 19 000 familles, soit près de 100 000 personnes, ont ainsi été déplacées depuis octobre 2009. Dominique-Marie You, évêque de Conceiçao do Araguaia, dans le nord du pays, regrette l’absence de réaction face aux demandes de la population.
« Les manifestations ont commencées de façon assez spontanée et puis finalement, peu à peu, elles se sont organisées. Mais il faut être sincère, ces manifestations n’ont pas été entendues. On a fait semblant de les entendre. Et on n’a pas réellement répondu aux attentes de ce million de jeunes qui ont passé ces derniers mois dans la rue.
Et il souhaite ardemment que cette Coupe du Monde au Brésil fasse réfléchir sur les prochaines Coupes du Monde. « On ne peut pas laisser un loisir se dérouler dans l’absurdité. Les choses ont un sens et si on ne respecte pas le sens des choses, on détruit tout et on se détruit soi-même. Le loisir, comme le sport, est fait pour construire les personnes humaines. Il est fait pour construire la fraternité, non pas pour la détruire. Et il est très certain que la FIFA a besoin de se mettre à l’heure de l’éthique et peut-être que la Coupe du Brésil peut provoquer ce réveil de la conscience pour que l’éthique soit considérée comme première et que les intérêts financiers se mettent au service et non pas au préjudice de la dignité de la personne humaine, de la paix et de la fraternité que le sport vise et sait si bien promouvoir.  » a-t-il déclaré.

La pénitence

Monsieur le curé n’a qu’un défaut : chaque fois qu’il confesse, il donne toujours la même pénitence aux pénitents, exactement la même.
Le fils du sacristain entre au confessionnal et avoue qu’il a fait le poirier pendant le cours d’histoire, juste pour provoquer la maîtresse.
 Le poirier ? demande le vieux curé, qu’est ce que c’est ?
 Si vous voulez, je vous fais une démonstration dans l’allée de l’église, propose le petit garçon.
Il termine sa confession, reçoit l’absolution.
Ils sortent tous les deux du confessionnal. Le garçon fait la démonstration dans l’allée, sous les yeux attentifs du curé… et sous les yeux éberlués de deux dames d’âge mûr qui attendaient leur tour pour se confesser. La première dit alors à la seconde : « Fuyons ! Vous avez vu la pénitence du jour ? »

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par email votre solution à jules.lagoutte portstnicolas.org.

Le sacristain et son ami Paul passent la nuit au camping. Après un bon repas et une bouteille de vin, ils gagnent leur sac de couchage dans leur tente et s’endorment. Quelques heures plus tard, le sacristain se réveille et aussitôt secoue son compagnon :
 Paul, regardez le ciel et dites-moi ce que vous voyez.
 Je vois des millions et des millions d’étoiles.
 Qu’est-ce que cela évoque pour vous ? demanda le sacristain
 Astronomiquement, répond Paul, cela me dit qu’il y a des millions de galaxies et potentiellement des milliards de planètes.
Astrologiquement, j’observe que Saturne est en Lion, et j’en déduis qu’il est environ 3 h 15.
Théologiquement, je vois que Dieu est tout-puissant et que nous sommes petits et insignifiants.
Météorologiquement, je pense que nous aurons une belle journée demain.
Et vous, cher sacristain ?
Celui-ci resta silencieux une minute puis déclara :
 Paul, vous êtes nul. On ,,,

A votre avis, que dit le sacristain ?

La photo du sacristain

Sur la frontière entre l’Europe et l’Asie, quelque part dans le massif de l’Oural le sacristain est tombé dans les bras d’un ami d’un autre monde.
Puisse leur geste être un symbole de paix...

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Jules LAGOUTTE

Patron du Bar de la Marine de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 01/07/2014