LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Été 2013

Voilà, vous êtes au Bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait :

« L’Église repose sur deux pardonnés, Pierre et Paul : Pierre après sa lâcheté, Paul après sa haine persécutrice. »
Et il disait encore
« Surtout ne pas croire que je perds du temps quand, en silence, je contemple, j’adore, j’aime : cela dépasse en excellence tout autre occupation. »

L’enfer


Le sacristain en apprenant la nomination du capitaine de Port Saint Nicolas à l’évêché de Reims n’a pas pu s’empêcher de penser à ce bas-relief ornant un tympan de sa nouvelle cathédrale. Mais il est certain que l’évêque qui entre dans le chaudron venait d’un autre port.

La feuille

Un petit garçon ouvre la grosse bible familiale. Il est fasciné et regarde les vieilles pages jaunies.
Soudain, quelque chose tombe de la bible.
Il ramasse l’objet, le regarde attentivement et voit que c’est une vieille feuille d’érable qui avait été pressée entre les pages.
« Maman, regarde ce que j’ai trouvé ! »
« Qu’as-tu as trouvé là, mon chéri ? » demande sa mère.
Avec une voix étonnée, il répond : « Je pense que c’est le sous-vêtement d’Adam. »

Le curé de Biarritz en 1925

Autrefois, c’était le curé qui faisait la quête dans cette belle ville de Biarritz.
Revenant à l’autel, il se retourne devant l’assemblée et dit : « Mes bien chers frères, quand je sors de l’église, que je me tiens sur le parvis et que je vois la multitude de très belles voitures qui stationnent sur la place, je me demande : « Mais où sont passés les pauvres ? » Et quand je constate le résultat de cette quête, je me demande : « Mais où sont passés les riches ? » Il n’y a que des pauvres ici !!!
Il refit aussitôt la quête et sa corbeille fut pleine.
 
Le même curé à qui une vieille dame se plaignait qu’on lui avait volé son parapluie annonce en chaire : « Quelqu’un a volé le parapluie de Mme X. et je l’ai vu de mes propres yeux. Merci de le lui rapporter la semaine prochaine. »
La semaine suivante on lui rapporta 25 parapluies.

Ceci a été raconté au sacristain par une personne témoin de ces histoires.

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par email votre solution à jules.lagoutte portstnicolas.org.

On va à Paris pour voir la tour Eiffel, à Londres pour voir la tour de Londres, à Rome pour voir le Vatican ou le Capitole, à New York pour voir l’Empire State building, à Washington pour voir la Maison blanche. Mais lorsqu’on projette un voyage dans cette ville, on n’y va pas pour voir un monument, du moins c’est ce que le sacristain pense. On y va pour rencontrer quelqu’un, quelqu’un qu’on a pas eu le temps de rencontrer plus tôt.
Qu’elle est cette ville ? Et qui donc cherchons-nous à rencontrer ?

La photo du sacristain


Le sacristain, en vacances au printemps 2013, joue avec sa sœur.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/07/2013