LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Février 2012

Voilà, vous êtes au Bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait :

« La loi divine ennuyeuse ? Oh non ! Un code de bonheur. »
Et il disait encore :
« Il n’y a pas d’amour de Dieu sans l’amour émerveillé de sa création. »

Mariage au paradis

Un jeune couple, follement amoureux, rentre de faire des emplettes de dernière minute, la veille de leur mariage, lorsque leur voiture est happée par un camion. La mort est instantanée.
Au paradis, ils remplissent les formulaires d’usage devant saint Pierre.
- Nous devions nous marier demain. Serait-il possible que nous nous épousions au ciel ?
Saint Pierre devint songeur :
- A ma souvenance, il n’y a jamais eu de mariage au ciel.
Laissez-moi en discuter avec Dieu.
Quelques jours plus tard ils sont invités à rencontrer Dieu :
- Vous voulez vraiment vous épouser ?
- Ah, oui, Seigneur, répondirent-ils en choeur. Nous nous aimons tellement..
- Revenez me voir dans cinq ans. Si vous souhaitez toujours vous marier, je verrai ce que je pourrai faire pour vous.
Ils attendirent cinq ans, ce qui leur parut une éternité.
Toujours de plus en plus amoureux l’un de l’autre, ils se représentèrent chez Dieu qui leur dit :
- Écoutez, si vous tenez toujours à vous marier, attendez que je vous fasse signe. Il faut être patients.
- Merci Seigneur, dirent-ils, cachant mal leur déception.
Ils attendirent encore cinq ans, puis, un jour, un messager vint leur dire de se présenter devant Dieu...
- Vous désirez toujours vous épouser leur demanda-t-il ?
- Plus que jamais, mon Dieu.
- Nous allons faire le nécessaire.
Une semaine plus tard, ils se marièrent puis retournèrent, comblés, sur leur nuage.
Quelques années plus tard, ils se présentèrent à nouveau devant Dieu :
- Le mariage n’est pas tout à fait ce à quoi nous nous attendions.
Nous vous serions reconnaissants si vous acceptiez que nous divorcions...
QUOI ! dit Dieu !
Son visage se durcit.
Les nuages s’entrechoquent et les éclairs zèbrent le ciel.
- Pas question !
J’ai mis plus de dix ans avant de trouver un prêtre au paradis !
Avez-vous une idée du temps qu’il me faudrait pour trouver un AVOCAT ?

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par email votre solution à [jules.lagoutte chez portstnicolas.org].

Le sacristain a découvert une société secrète, qui se réunissait derrière le musée de Port Saint Nicolas. Décidé à pénétrer dans cette société, il se cacha à côté de la porte du local de réunion.
Il y avait un garde à côté de la porte qui demandait un mot de passe... Une personne se présenta, le garde chuchota « cinq », l’individu répondit distinctement « quatre » et il entra. Une deuxième personne se présenta. Il entendit le garde dire « six » et l’autre de répondre « trois » et il entra. A un troisième individu le garde dit « quatre » et celui-là de répondre « six » et il entra. Fort de cette expérience, le sacristain se présenta devant la porte, le garde lui dit « sept » : que lui répondit le sacristain qui entra dans la pièce et déjoua ainsi le cambriolage du Musée ?

La photo du sacristain


Le sacristain n’est certainement pas loin, il vient de poser son vélo.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Jules LAGOUTTE

Patron du Bar de la Marine de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 01/02/2012