LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Mars 2009

Voilà, vous êtes au bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance !
Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait :

« Il faut passer là : le ‘désert’ ; c’est là qu’on se vide, qu’on chasse de soi-même tout ce qui n’est pas Dieu, qu’on vide notre petite maison pour y laisser Dieu seul. »

Et il disait encore :
« On entre pas dans le Royaume pour s’y installer, mais pour le faire. »

Vous avez dit ADN

Sur le même sujet que la lettre ouverte aux parlementaires sur la loi sur la bioéthique, le sacristain a lu ces remarques faites par le professeur B. Dallapiccola à l’occasion de l’assemblée générale de l’Académie pontificale pour la Vie
« On a une grande admiration pour ce progrès scientifique qui change vraiment la vie ; la compréhension des bases biologiques des maladies nous permet d’améliorer les approches diagnostiques. Mais il faut prudence et précaution dans l’utilisation parce que tout ce qui nous est vendu pour de ’l’or’ n’est pas forcément en mesure de faire du bien à l’humanité. »
Le généticien a cité deux savants généticiens, James Watson et Craig Venter, qui ont décidé de faire la carte de leur génome. Il en est ressorti qu’ils auraient dû être affligés de différentes maladies et n’avaient pas un « profil » de chercheurs : potentiellement, ils étaient susceptibles de comportement antisocial, alcoolisme, hypertension, obésité, ictus, Alzheimer, etc.
La liberté humaine peut tirer de l’ADN bien autre chose que ce que le déterminisme pourrait suggérer.
Le professeur a mis en garde contre les sites qui promettent par exemple, avec l’examen de l’ADN, de fournir la crème de beauté la plus adaptée à la peau... Il a également mis en garde contre les erreurs de diagnostic pour ce qui est du recours à la génétique dans l’assistance à la procréation (environ 15 %).

Isaïe en garde à vue !

Chapitre 58, versets 6-8 :
« N’est-ce pas plutôt ceci, le jeûne que je préfère : défaire les chaînes injustes, renvoyer libres les opprimés, et briser tous les jougs ? N’est-ce pas partager ton pain avec l’affamé, héberger chez toi les pauvres sans abri, ne pas te dérober devant ta propre chair ? Alors ta lumière éclatera comme l’aurore... »
Il est vrai que de son temps, il n’y avait pas de téléphone portable mais voyez plutôt. ce qui est arrivé à Monique… et ceci après des interpellations chez les chiffonniers d’Emmaüs à Marseille.

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par e-mail votre solution à [jules.lagoutte portstnicolas.org].

Le mystère de la plage…
Sur la plage à coté du port Saint Nicolas, le sacristain a trouvé cette curieuse série de chiffres écrite sur le sable…

Hélas la 6ème ligne de ce tableau a été effacée par un affreux chameau. Sauriez vous la reconstituer ?

La photo du sacristain

La photo du sacristain
On distingue nettement le sacristain derrière le temple de la Sibylle du parc des Buttes-Chaumont à Paris, alors qu’il était venu passer quelques jours dans sa belle-famille.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/03/2009