LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Mars 2006

Voilà, vous êtes au bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait

« Être missionnaire, c’est vivre au milieu d’un peuple pour l’aider à se révéler à lui-même, sans chercher à s’imposer. »

Et il disait encore :
« Le Père n’est pas celui qui exige la mort du Fils, mais celui qui révèle son amour dans cette mort. »

Saint Nicolas, toujours acteur d’œcuménisme

Le sacristain est heureux d’apprendre que, pour fêter le 500e anniversaire de l’arrivée des reliques de saint Nicolas à Fribourg, une partie de ces reliques a été remise par l’Église catholique au métropolite orthodoxe de Minsk en signe d’amitié ; elles seront mises en bonne place dans la cathédrale de Minsk.

Il faut le voir pour y croire

- Concentrez vous pendant 15 secondes sur les 4 points alignés au centre de l’image.
- Ensuite regardez un mur autour de vous et commencez à cligner des yeux.
- Vous allez voir un cercle de lumière ; continuez de regarder ce cercle... que voyez vous ?????

Mais non ce n’est pas drôle

Jésus dit que quand on est mal reçu il faut secouer ses sandales et aller ailleurs où on vous reçoit. Quand je vois comment nous traitons le ciel, je ne serais pas étonné que la famille céleste s’en aille un jour en nous laissant sans lumière.
Jean-Marie Kerwich, dans « L’ange qui boîte », Ed. Le temps qu’il fait, 2005, page 161.

« Beno » pour les amis

Une petite faute de frappe chez Zenith qui fait sourire :
« Beno a d’abord commenté l’Evangile de ce dimanche... »
Ça fait un peu familiarité, genre ’bande de copains’, qui ne correspond pas vraiment au personnage...

Sur la même page on lit :

« Le temps du Carême ne doit pas être abordé avec un esprit « vieux » comme s’il s’agissait d’un devoir pesant et fastidieux, mais avec l’esprit nouveau de celui qui a trouvé en Jésus et dans son mystère pascal le sens de la vie, et qui comprend que tout doit désormais se rapporter à Lui », a insisté Benoît XVI, ajoutant que « c’était l’attitude de l’apôtre Paul, qui affirmait avoir tout laissé derrière lui pour pouvoir connaître le Christ ».

Que le pape tienne ces propos, ce n’est pas un scoop, c’est plutôt normal et sain. Mais si cela permet à certains journalistes peu férus de religion de se rendre compte que la foi des catholiques n’a que peu de rapport avec nombre de leurs préjugés, ce serait encore plus bénéfique.

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par email votre solution à [jules.lagoutte portstnicolas.org].

Les douze tribus d’Israël : énigme dans la Bible
Dans le premier Livre des Rois, au chapitre 11 verset 29, on peut lire l’histoire suivante :
Il arriva que Jéroboam, étant sorti de Jérusalem, fut abordé en chemin par le prophète Ahiyya, de Silo ; celui-ci était vêtu d’un manteau neuf et ils étaient seuls tous les deux dans la campagne.
Ahiyya prit le manteau neuf qu’il avait sur lui et le déchira en douze morceaux.
Puis il dit à Jéroboam : « Prends pour toi dix morceaux, car ainsi parle Yahvé, Dieu d’Israël : Voici que je vais arracher le royaume de la main de Salomon et je te donnerai les dix tribus.
Il aura une tribu, en considération de mon serviteur David et de Jérusalem, la ville que j’ai élue de toutes les tribus d’Israël. »
Et Israël fut séparé de la maison de David, jusqu’à ce jour.

Le sacristain se dit que le prophète Ahiyya ne sait pas compter ou s’est gardé une part de manteau.
Auriez vous une autre explication ?

La photo du sacristain


Le sacristain (à gauche) qui se détend, en faisant un peu de randonnée à ski, aimerait bien aller se baigner...

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/03/2006