LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Mars 2005

Voilà, vous êtes au bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait

« Répandre le christianisme dans l’essentiel mais ne pas confondre essentiel et minimum. »

Et il disait encore :
« Que de gens nous disent : ’’Nous voudrions voir Jésus’’ : allons-nous enfin leur montrer, oui ou m... ? »

Il n’y pas d’âge pour commencer...

Le sacristain a vécu quelque chose de très chouette en participant à la célébration d’appel des 22 catéchumènes de son diocèse qui seront baptisés à Pâques. Il a été très touché notamment par cette dame de 77 ans qui a demandé le baptême apres avoir assisté aux funérailles du mari d’une voisine - qui sera sa marraine - son mari à elle est baptisé mais non croyant.
Touché aussi par la présence de ce baptisé de l’an dernier qui participe maintenant à la préparation des catéchumènes...
Il y en a 13 dans son secteur !

Pour les Rameaux, exigez le buis bio, équitable et béni !

Les 19 et 20 mars prochains, devant beaucoup d’églises, des jeunes chrétiens vous proposeront du buis à l’entrée de la messe des Rameaux. Dans nombre de paroisses en effet, il est convenu que l’offrande des Rameaux est affectée à la Pastorale des jeunes et les aide à participer à tel ou tel rassemblement ou pèlerinage, comme le FRAT des 13-15 ans en Ile-de-France ou les JMJ du mois d’août à Cologne.
Malheureusement pour eux, la concurrence sera sévère avec ceux qu’on ne voit devant l’église qu’à cette occasion et qui vendent des rameaux pour leur compte personnel.
Le sacristain de Port Saint Nicolas serait tenté, pour aider les jeunes à lutter contre cette concurrence qu’il juge déloyale, de leur souffler un slogan commercial du genre : « Exigez le buis bio, équitable et béni ! »
Il préfère tout de même résister à cette logique commerciale et suggérer la diffusion d’un court message rappelant le sens de ces rameaux.

Voici, par exemple, un texte en provenance de la Communauté de Ste Hélène, à Paris, 18ème :

A TOI QUI ES VENU CHERCHER UN RAMEAU
Tu es venu aujourd’hui pour chercher un rameau de buis.
Tu souhaites qu’il soit béni.
Si tu es venu chercher un porte-bonheur, tu risques d’être déçu.
Dieu, en effet, veut notre bonheur,
mais il nous invite à le bâtir de nos mains.
Mais si tu crois que vivre c’est aimer,
même si la vie ne t’a pas fait de cadeaux,
si tu penses que la justice, le respect de l’homme et la solidarité
sont des valeurs qu’il faut faire progresser,
si déjà tu essaies de regarder ce qui se passe autour de toi,
si tu dis bonjour à ton voisin même s’il ne répond pas,
si tu essaies de vivre debout
et si tu agis pour que tout homme soit respecté
au travail, dans le quartier ou ailleurs...
alors prends ce rameau de bon cœur et garde-le chez toi.
Il te rappellera que la vie est plus forte que la mort,
comme nous l’a prouvé Jésus,
que son message d’amour est à vivre à tous les instants de notre existence.
Ce rameau ne sera pas un porte-bonheur,
mais le signe du bonheur que tu t’engages à construire
pour toi et pour les autres avec l’aide de Dieu.

La pub du sacristain

Original : Autoroutes Paris-Rhin-Rhone
Original : Autoroutes Paris-Rhin-Rhone

Depuis octobre 2002 (autorisation de l’affiche « AMEN » par la justice française utilisant un symbole chrétien à des fins mercantiles), le sacristain tourne le concept dans le sens inverse et fait de la pub chrétienne avec des symboles laïcs, au nom de la même liberté d’expression.

Réponse du sacristain à un message d’acteurs de l’Internet religieux

Message d’origine :
Alors quoi ?... Faire des assemblées générales tout le temps pour discuter de tout et de rien ? Impossible et heureusement.
Mais fusionner CA et bureau, qui se contenteraient de lancer les sujets auxquels le plus grand nombre pourrait participer ?
Peut-être...
Bref, je ne sais pas, mais il me semble qu’il y a des choses à améliorer, qu’on n’en est pas loin, et qu’il y a des leçons à tirer de cette AG.

Réponse du sacristain :

Arghhhhhhhhhhhhhhh !

Mais c’est fini les anciennes organisations !
Vous les gens du CA, bureau et autres instances...
Foncez...
Mettez les pieds dans le plat !
Utilisez Internet et faites, faites, faites...
Donnez des idées de sites qui manquent...
Créez... ensemble...
Si ça ne marche pas tant pis,
Si ça marche tant mieux !
Soyez avant tout des animateurs du Net...
Partez dans tous les sens !
Lancez des idées...
Embauchez des jeunes qui ne resteront pas longtemps mais qui auront des idées...
Essayez d’accrocher des retraités qui feront tout et n’importe quoi...
Mettez une joyeuse pagaille dans l’Internet chrétien...
Sortez des bulles et de vos sites !

Et si vous voulez faire des réunions,
surtout qu’elles ne soient pas productives, mais festives et animées, et priantes.
Réservez la production aux discussions par Internet..
Faites des vagues dans l’Internet chrétien,
par n’importe quel moyen.
Faites un brainstorming le plus farfelu, le plus décousu, le plus vaste.

Vous verrez, le Saint Esprit s’y retrouvera...

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par E-mail votre solution à [jules.lagoutte portstnicolas.org].

Ici vous êtes dans la première partie de son nom, la deuxième partie de ce nom est le nom de celui qui est notre modèle absolu. Cet homme concurrent de Paul auprès d’un proconsul romain fut rendu aveugle par Paul, ce qui amena le proconsul à se convertir.
Quel est le nom de ce personnage ?
(La réponse est sur Port Saint Nicolas)

 P.S. « Si vous avez envoyé ces derniers mois votre réponse à Olivier, sachez que des interférences indépendantes de notre volonté ont empêché votre courrier d’arriver à destination... Il n’a donc pas répondu à vos propositions de résolution, ce n’est pas de la goujaterie, mais de l’aléa du courrier électronique. Veuillez nous excuser. »

La photo du sacristain

Facile à reconnaître : c’est lui qui s’apprête à ouvrir la porte de la nouvelle maison paroissiale !

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Jules LAGOUTTE

Patron du Bar de la Marine de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 01/03/2005