LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Février 2005

Voilà, vous êtes au bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Oncle Pierre disait

« Lier la foi à une option politique, c’est enfermer le message évangélique dans une prison. »

Et il disait encore :
« Ma vie est parsemée de rencontres inoubliables avec Dieu, que j’ai hélas oubliées. »

À table, Monsieur le proviseur

Le sacristain a aimé lire les propos de son évêque, dans le bulletin diocésain (qui arrive tous les quinze jours au bar de la marine : Jules Lagoutte est un fidèle abonné) :

Quand on apprend l’histoire du malheureux sapin de Noël refoulé de l’entrée d’un collège sur ordre du proviseur, parce qu’il est un signe ostensiblement chrétien, on croit faire un cauchemar.

Je pense à Marcel Pagnol qui, quelque part - je cite de mémoire -, dit d’un sot qu’il « s’empara des bornes de la couillonnade et se mit à courir pour agrandir son domaine » !

Il m’est venu à l’idée d’inviter ce malheureux proviseur -qui ne m’en voudra pas, je l’espère- à un bon repas où lui seraient servis tour à tour quelques coquilles Saint Jacques, un bon Saint Pierre (avec du Saint Véran), un Saint Nectaire (avec un Saint Émilion), et pour finir, un Saint Honoré arrosé de Lacrima Christi. Mais là, je manque à la charité et lui demande pardon.

Da Vinci Co...

Le sacristain comprend l’agacement des responsables parisiens de l’église St Sulpice qui voient défiler des colonnes de pèlerins prenant pour argent comptant les allégations les plus délirantes contenues dans le polar ésotérique de l’américain Dan Brown. Cette crédulité l’afflige et il aimerait réveiller un minimum d’esprit critique, au moins chez les visiteurs de Port Saint Nicolas !

Mais cela lui donne des idées... pour compléter la vitrine du Bar de la Marine ! On pourrait ainsi imaginer que les rois Mérovingiens qui, comme chacun sait maintenant, sont les fruits de l’union longtemps cachée de Jésus et de Marie-Madeleine, ont caché leur trésor à Port Saint Nicolas. Afflux de touristes garanti !

La pub du sacristain

Original : Téfal
Original : Téfal

Depuis octobre 2002 (autorisation de l’affiche « AMEN » par la justice française utilisant un symbole chrétien à des fins mercantiles), le sacristain tourne le concept dans le sens inverse et fait de la pub chrétienne avec des symboles laïcs, au nom de la même liberté d’expression.

La série continue

Dans la série détournement de pub, le site « déjeune QUI PRIE » s’attaque tout naturellement à... Nutella et Kellog’s :

Les détails sur déjeune QUI PRIE.

Téléportation médicamenteuse

Petite citation de Thérèse de Lisieux dont le sacristain trouve qu’elle vaut son pesant de cacahouettes :

« Il y a quelque temps, j’avais beaucoup de peine de prendre des remèdes chers (...) Je suis convaincue de l’inutilité des remèdes pour me guérir, mais je me suis arrangée avec le bon Dieu, afin qu’il en fasse profiter de pauvres missionnaires malades, qui n’ont ni le temps ni les moyens de se soigner. Je lui demande de les guérir en place de moi par les médicaments et le repos qu’on m’oblige a prendre. »
(Derniers entretiens, Carnet jaune, fin mai 1897)

Sacrée bonne femme quand même !

Le 15 juin 1897 elle disait aussi : « Je ne sais pas quand je mourrai, je n’ai plus aucune confiance en la maladie. »

La photo du sacristain

Il a encore perdu les clefs de l’église, quel distrait...
Pongo (Canis presbyteriensis)

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par email votre solution à [jules.lagoutte portstnicolas.org].

 Quand chacun des hommes devint un immigré pour l’autre...

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Jules LAGOUTTE

Patron du Bar de la Marine de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 01/02/2005