LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Juin 2000

Voilà, vous êtes au bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci.

Oncle Pierre disait :

« L’intolérance devrait être un péché capital. »

Et il disait aussi :
« Il y a prière quand Dieu peut nous regarder avec plaisir. »

Le cardinal O’Connor avait le sens de l’homélie

L’évêque auxiliaire John McCarthy s’est souvenu du cardinal O’Connor, archevêque de New York, lui demandant de prendre la parole lors de ses funérailles : « Et si tu parles trop longtemps, je sortirai de mon cercueil et viendrai couper le micro ! »

Une seule Eglise

Le sacristain, fou de joie, est venu boire un coup au bar de la Marine. Car pour la première fois depuis cinq ans, la hiérarchie et Gaillot ont enfin reconnu d’un commun accord qu’ils prêchaient tous le même évangile, et malgré leur différence qu’ils appartiennent à la même Eglise. Du fond de sa sacristie, il commençait à en douter.

Les syndicats italiens

Le sacristain s’est réjoui de voir que les syndicats italiens se soient rendu compte que l’Eglise du Christ avait les mêmes préoccupations qu’eux dans la recherche de la justice et dans l’humanisation du travail. Ils ont fêté cette découverte avec le premier représentant de cette Eglise le jour de la fête du travail.

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par email votre solution à jules.lagoutte portstnicolas.org.

Il s’agit de trouver un objet (attention ces définitions sont quelquefois des généralités admises) :
Un rocher taillé peut en être la marque
Si on en a pas, on reste le plus souvent méconnu
Les pleurs accompagnent son occupation
La joie éternelle a été provoquée par son vidage
Un de ces objets célèbres verra les JMJ de l’an 2000
J’avoue ne pas m’être encore occupé du mien.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/06/2000