LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Décembre 2000

Voilà, vous êtes au bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et comme vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous avez sa photo en bas de page.

Oncle Pierre disait :

« Comment ai-je pu lier la foi jadis à :
La doctrine des limbes
L’enterrement civil des divorcés
Le jeûne eucharistique
Les classes ou enterrements payants
La condamnation du socialisme
La peur du sexe
L’infériorisation des femmes
L’absolution refusée
Les ornements obligatoires (manipule)
Les prières après la messe
La soutane partout et toujours
La confession obligatoire des fiancés
La pierre d’autel pour la messe
L’index pour Zola et les autres...? »

Réponse du père Kerygme, curé de Port St Nicolas

La dénonciation virulente d’oncle Pierre me semble avoir pris un gros coup de vieux (et c’est tant mieux pour notre Eglise !). Les dangers aujourd’hui me semblent diamétralement opposés à ceux qu’oncle Pierre pointait alors avec raison ! Exemple : au lieu de me moquer du jeûne eucharistique d’autrefois, je préfèrerais aujourd’hui suggérer aux chrétiens (les adultes autant que les jeunes) de jeter leur chewing-gum avant d’entrer à l’église et, plus encore, avant de venir communier !

La valeur de la vie cassée par la Cour

En France, l’arrêt de la Cour de Cassation dans l’affaire Perruche a ému non sans raison les associations de parents d’enfants handicapés. Au bar de la Marine, on partage tout-à-fait la colère de Paul Boulignier, ancien président de l’Association des Paralysés de France, selon lequel ’’on ne peut pas permettre à l’autorité judiciaire de décider qu’une vie ne vaut pas la peine d’être vécue’’. Chercher à obtenir pour le jeune Nicolas une meilleure prise en charge financière est une bonne chose ; mais laisser entendre que sa naissance constituait en tant que telle un préjudice en est une autre extrêmement dangereuse ! Qui ne voit d’ailleurs la contradiction qu’il y a à, d’une part, aider une personne handicapée à mener une vie digne tout en déclarant, d’autre part, qu’il serait préférable que cette personne ne soit pas née ? Comme quoi la fin (ici obtenir une meilleure prise en charge financière pour Nicolas) ne justifie pas toujours les moyens (en l’occurrence créer un très dangereux précédent en faisant poser comme principe par la plus haute instance judiciaire de notre pays que vivre puisse être un préjudice) !

Gynécos myopes en danger

Le sacristain, qui n’est ni scientifique, ni philosophe, se pose une question pour le futur de l’homme fabriqué : verra-t-on un jour un homme faire un procès à un médecin pour n’avoir pas vu avant sa naissance qu’il était un garçon alors qu’il voulait être une fille ?
(Bon ! d’accord ! le sacristain devrait moins fréquenter le bar de la Marine, NDLR)

Théodore Monod, humaniste

Le sacristain a été très affecté par la disparition de ce grand humaniste qu’était Théodore Monod. Par delà toute considération scientifique, retenons cette phrase de ce protestant convaincu :
« Jésus nous dit une chose unique qui devrait nous suffire pour orienter toute notre vie : Dieu est amour et il nous appelle à l’amour. Personnellement, je me contente de ce message révolutionnaire. Les évangiles sont - croyez un vieil habitué du désert ! - notre source la plus précieuse. Chaque jour je récite les Béatitudes. »

(La Croix, 21 juin 1996)

’’Artiste’’ autosuffisant

En promenade quelque part en France, le sacristain a été profondément choqué qu’un ’’artiste’’, avec l’aide d’un matériel sonore assourdissant, ait accaparé à son profit une messe dominicale, chanté tout seul ou presque et qu’il ait complètement oublié qu’un animateur liturgique a la mission d’aider l’assemblée à prier et non pas de montrer que lui seul sait chanter.

Sur le front des plantages

Version ordinateur dépressif

Le delirium tremens du sacristain

Comptez les points noirs !

L’énigme du sacristain

La réponse vous est donnée en envoyant par email votre solution à jules.lagoutte portstnicolas.org.

C’est un jeu de mot un peu tordu, mais elle l’amuse :
Sauriez vous dire pourquoi les 7 membres de la Fédération Française des Etudiants Chrétiens Pour le Travail des Jeunes (FFECPTJ) n’ont jamais pu prendre leurs vacances à OC’PLAGE ?"

La photo du sacristain

Le sacristain près de sa barque.

Le sacristain près de sa barque.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Jules LAGOUTTE

Patron du Bar de la Marine de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 01/12/2000