LogoAppli mobile

Potins du sacristain - Eté 1999

Voilà, vous êtes au bar de la Marine, où se trouve généralement le sacristain (il n’a que la place du village à traverser). Pas de chance ! Exceptionnellement, il n’est pas là ! C’est le patron du bar qui pourra nous répéter tout ce que le sacristain y a raconté ce mois-ci. Et puisque vous avez été nombreux à nous demander qui était le sacristain, vous pouvez le voir en photo au bas de cette page.

Les vacances du curé de Port St Nicolas

Oncle Pierre disait :

« Etre pour la paix, c’est facile... quand il n’y a pas de guerre. »

Et il disait aussi :
« J’ai donné à l’armée mon fils, elle m’a rendu un assassin. »

Et Mao Tsé-Tung disait...

Une guerre éclate pour lever les obstacles qui se dressent sur la voie de la politique, quand celle-ci a atteint un certain stade qui ne peut être dépassé par les moyens habituels. Lorsque l’obstacle est levé et le but politique atteint, la guerre prend fin. Tant que l’obstacle n’est pas complètement levé, il faut poursuivre la guerre jusqu’à ce qu’elle atteigne son but politique. C’est pourquoi l’on peut dire que la politique est une guerre sans effusion de sang et la guerre est une politique avec effusion de sang.

De la guerre prolongée, mai 1938, Œuvres choisies de Mao Tsé-Tung, tome II

Au Moyen Age déjà...

Il paraît que certains visiteurs de ce site trouvent quelques-unes de ses pages fort irrévérencieuses. Le sacristain de Port Saint Nicolas, alerté par son collègue de Reims, déconseille donc à ces âmes sensibles de trop lever les yeux lorsqu’elles visiteront cet été les cathédrales ou églises romanes du beau pays de France : elles risquent en effet d’être choquées par des images telles celle que l’honnêteté nous oblige à vous présenter ici, ne serait-ce que pour vous mettre en garde ! Ici, au tympan de Reims, des notables (dont un roi et un évêque) poussés vers le chaudron de l’enfer !

Humour de curé

Raconté au zinc cette semaine par le sacristain :

Une petite pièce de 20 centimes vient de mourir. Après une vie exemplaire, elle monte au paradis, un peu inquiète du sort que lui réserve saint Pierre. En arrivant, elle est accueillie chaleureusement par tous les anges et saint Pierre en personne l’embrasse et l’installe sur le plus beau nuage du paradis. On la traite comme une reine, elle-même ne comprend pas ce qui lui arrive...
Peu de temps après, c’est un billet de 500 F qui passe l’arme à gauche. Le voilà aussi au paradis. Mais l’accueil est nettement plus froid et saint Pierre lui montre un discret petit nuage en lui disant que sa place est là. Lui, le billet de 500 F, est laissé de côté et personne ne s’occupe de lui, alors que pour la pièce de 20 centimes, tout le monde se met en quatre.
Quelque temps plus tard, le billet de 500 F, n’y tenant plus, demande à parler à saint Pierre : "Saint Pierre, comment se fait-il que la pièce de 20 centimes soit traitée comme une reine et que moi, le billet de 500 F, je sois mis de côté ?"
Et saint Pierre lui répond : "Toi, tu te tais, on t’a pas vu souvent à la messe."

Bon, tout le monde a compris ? Attention, nous allons mesurer l’influence de ceci sur la quête des prochains dimanches !

Une vieille toujours jeune

C’est en 799, c’est à dire il y a 1200 ans que la maîtrise de la cathédrale Saint-Jean à Lyon a été fondée, et pourtant ils n’ont que de 10 à 14 ans ces petits chanteurs... Le sacristain leur souhaite un bon anniversaire !

Le rêve du sacristain

Le sacristain rêve que le milliard de catholiques recensés dans le monde en 1997 vienne visiter Port Saint Nicolas...
Du calme, sacristain ! Et les 82,7 % des autres personnes qu’en fais-tu ? [En effet, le pourcentage des catholiques dans le monde est passé de 17,8 en 1988 à 17,3 en 1997, NDLR.] Alors, au travail, sacristain !

Ça devait nous arriver un jour II

Port Saint Nicolas est tellement génial, qu’on s’y croirait ! Nous espérons que ce cher Chris a trouvé son moteur clockwise qu’il cherchait le mois passé.

Ce mois-ci, quelqu’un d’autre a pris Port Saint Nicolas pour plus que du virtuel et envoyé ceci dans la mailbox du sacristain :

Permettez moi de vous présenter mes services pour la dispersion des cendres en mer.
Au départ de Quiberon, sur un catamaran de croisière très confortable, la cérémonie peut s’effectuer entre Belle-Ile et Quiberon ou sur la baie de Quiberon.
Mon catamaran est agréé par la marine marchande pour le transport de 9 passagers, mon entreprise organise aussi des stages de croisière, des sorties en mer à la journée et 1/2 journée et de la pêche en mer.

Tarifs :
journée bateau avec skipper 9 passagers
maxi 1/2 journée bateau avec skipper 9 passagers
maxi urne seule en croûte de sel si possible immersion en baie de Quiberon.

Espérant une collaboration réciproque

La photo du sacristain

Ah ! Vous venez juste de le rater. Il vient de partir derrière la huitième colonne de droite.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Jules LAGOUTTE

Patron du Bar de la Marine de Port Saint Nicolas.

(re)publié: 01/07/1999