LogoAppli mobile

Novembre 2010, place de l’Eglise dans le monde

Chers amis,
Pour me remonter le moral, j’ai pris le temps de relever dans la presse tout ce qui montre (préservatifs exclus) comment l’Église tient sa place dans le monde.
Cette liste peut ressembler à l’inventaire de J. Prévert, mais elle suit au fil des jours les événements qui se sont déroulés simplement au cours du mois de novembre 2010.
J’aurais dû garder les dates de parution, je vous demande pardon pour cet oubli.
Je n’ai pas relevé les événements qui ne regardent que la vie interne de l’Église. C’était hors de ma préoccupation initiale.
Allez, elle est vivante, présente, courageuse, cette Église et je suis fier d’en faire partie.
O. JU-PO

- « L’Église mexicaine doit exiger la justice »
L’évêque de Saltillo, figure de la défense des plus misérables au Mexique, estime que les pouvoirs publics sont incompétents, et même souvent complices, face aux narcotrafiquants.
JOSÉ RAUL VERA LOPEZ va recevoir, à Bergen, le prix Rafto 2010 pour « Sa défense des populations vulnérables du Mexique ».
JOSÉ RAUL VERA LOPEZ : « Nous avons créé, en 2002, avec le P. Pedro Pantoja, une maison qui a accueilli, jusqu’à présent, 40 000 migrants centraméricains à Saltillo. Six mois avant le massacre des 72 migrants dans l’État du Tamaulipas, nous sommes allés tous les deux devant la commission interaméricaine des droits de l’homme pour dénoncer le crime d’État dont se rend coupable le gouvernement mexicain. »

- Bagdad se montre soucieux de la sécurité des chrétiens
Après l’attaque de dimanche et pour la première fois après des attentats contre des chrétiens, le gouvernement irakien va sanctionner les manquements à la sécurité.
Dans ce même communiqué, le gouvernement exhorte par ailleurs ces communautés, dont les fidèles ont fui le pays par centaines de milliers depuis 2003, à ne pas céder aux pressions des « ennemis de l’Irak et à demeurer dans (leur) pays ».

- Au Vietnam, les relations entre l’Etat et l’Eglise restent difficiles
Les mises en garde de la Commission « Justice et Paix » n’ont pas été suivies par les autorités judiciaires dans le procès de six paroissiens, condamnés la semaine dernière à des peines de prison.

- Les évêques de France ont la fibre politique
Emmanuel Delmas, évêque d’Angers, rencontre les parlementaires de son diocèse. Au menu, la révision des lois de bioéthique.
Marc Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, anime une réunion avec des élus et des agriculteurs.
Le cardinal Philippe Barbarin rassemble une soixantaine d’élus autour de l’engagement en politique.
Au Mans, Yves Le Saux a réuni les élus autour de la gestion des lieux de culte, et devrait renouveler l’expérience pour parler de la jeunesse…
À Angers, Delmas, reprenant l’intuition de son prédécesseur, a nommé un laïc « délégué épiscopal au service Société et cultures », Pierre Collignon. Ce dernier coordonne un groupe de syndicalistes, chefs d’entreprise, responsables, chargé d’élaborer pour l’évêque une réflexion autour des sujets de société.
Organisation : depuis deux ans, pour des élus chrétiens d’un pèlerinage à Lourdes.
Le prochain aura lieu du 7 au 10 avril 2011.

- En Aquitaine, hommes d’Église et élus restent dans leur domaine de compétences
Le 19 janvier dernier, les 300 maires de Dordogne et une cinquantaine de curés du diocèse de Périgueux et Sarlat se sont rencontrés : « À l’heure où les politiques sont décriés et où les gens manquent de repères, nous avons besoin d’une alliance entre prêtres et élus », avance un élu socialiste.
À Bordeaux, le maire, Alain Juppé, convaincu de « l’apport du dialogue interreligieux au vivre-ensemble des Bordelais », a lancé en décembre 2009 des « rencontres interreligieuses et citoyennes ».

- Sur l’écologie, la société civile est en attente des positions de l’Eglise
La société civile est en attente des réflexions des responsables religieux et des « porteurs de sens ». On l’a vu notamment au moment du « Grenelle de l’environnement », avant lequel les responsables religieux ont été invités par le ministre à s’exprimer.
La première conférence de Stockholm sur l’environnement, en 1972, avait été ouverte par un message de Paul VI…
« Cela fait quarante ans que les papes nous disent de nous préoccuper d’environnement. »

- « Secouer la classe politique »
François Billot de Lochner, président du collectif Audace 2012, lance à Lyon : « L’Église catholique a un rôle considérable à jouer dans le débat avant 2012. Elle doit affirmer haut et fort ses valeurs, sans autocensure. Nous avons le devoir d’éclairer les électeurs et de secouer la classe politique. »

- En Allemagne, des liens qui perdurent
Les liens entre les Églises et les partis politiques obéissent à une longue tradition en Allemagne. Les rencontres entre la Conférence des évêques catholiques et les directions des partis représentés au Bundestag sont régulières et permettent l’échange des points de vue respectifs sur les principales questions politiques.

- Euthanasie
L’Alliance pour les Droits de la Vie lance un appel. Dénonçant « l’orchestration opérée par le lobby de l’euthanasie pour légaliser l’aide active au suicide », ADV a lancé un appel au monde politique sur le site www.fautpaspousser.com.
Cet appel sera remis aux sénateurs, dont plusieurs préparent un texte favorable à l’euthanasie dont ils espèrent débattre début 2011.

- Al-Qaida en Irak a lancé de nouvelles menaces
« L’ultimatum a expiré. Par conséquent, tous les centres, organisations, institutions, dirigeants et fidèles chrétiens sont des cibles légitimes pour les moudjahidins, là où ils peuvent les atteindre », affirme un communiqué de l’organisation terroriste, répertorié par le centre américain de surveillance des sites islamistes.

- En Égypte
les Frères musulmans, principal groupe d’opposition dans le pays, ont appelé l’État à protéger les lieux de culte chrétiens après ces menaces. « Les Frères musulmans avertissent tout le monde – et en premier lieu les musulmans – que la protection des lieux de culte de tous les enfants des religions monothéistes est la mission de la majorité musulmane. » De son côté, le ministre égyptien des affaires étrangères a lui aussi condamné les attaques à Bagdad et les menaces contre les coptes d’Égypte.

- Côte d’Ivoire
L’archevêque d’Abidjan estime que la paix est proche.
S’exprimant hier au nom du « collectif des religieux pour les élections pacifiques en Côte d’Ivoire », Jean-Pierre Kutwa, archevêque d’Abidjan, s’est félicité que les élections « (soient) devenues une réalité » dimanche. « Oui, vraiment, la paix est plus proche que jamais », s’est exclamé l’archevêque, qui s’est entretenu avec le premier ministre, Guillaume Soro.

- La France détaille ses projets d’assistance aux chrétiens d’Orient
Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères, a réuni hier au Quai d’Orsay des représentants des Églises d’Orient, les responsables de l’Association d’Entraide aux Minorités d’Orient (AEMO), et des réfugiés irakiens accueillis par Paris. Étaient présents Pierre Whalon, président de l’AEMO et évêque de l’Église épiscopalienne (États-Unis) en Europe, Elish Yako, secrétaire général de l’AEMO, réfugié irakien, Élisabeth Gobry, vice-présidente de l’AEMO, Petrus Youssif, vicaire patriarcal chaldéen, le P. Yakup Aydin, représentant les syriens-orthodoxes, le P. Élie Wardé, représentant les syriens-catholiques, et le P. Pascal Gollnisch, directeur général de l’Œuvre d’Orient.
L’objectif de cette rencontre, quatre jours après l’attentat contre les fidèles de la cathédrale Sayidat Al-Najat de Bagdad qui a causé la mort de 58 personnes, était de marquer la solidarité française avec les victimes irakiennes, et préciser les projets d’accueil de réfugiés irakiens en France.

- Brésil
Les évêques adressent un message à la nouvelle présidente :
« Après les élections, notre engagement est d’unir nos efforts dans la construction d’un Brésil où règnent la paix, la justice sociale et la vie pour tous », peut-on lire dans un texte de la Conférence épiscopale du Brésil, adressé à Dilma Rousseff, nouvelle présidente du Brésil élue dimanche avec 56 % des voix. Les évêques lui demandent d’être « fidèle dans l’accomplissement des promesses électorales » et de ne promouvoir aucun projet de loi en faveur de l’avortement, ni aucune loi allant contre la famille ou menaçant la liberté religieuse dans le pays.

- Un médiateur invisible de la paix
Mario Giro, responsable des relations internationales de la Communauté italienne Sant’Egidio, mène depuis vingt ans des missions délicates pour la prévention et la résolution des conflits.

- Le cardinal Vingt-Trois pour une Eglise au « service de l’humain »
Sur les retraites, l’Église situe le débat dans un contexte plus large, concernant tout l’homme, et non seulement l’homme au travail : « La réforme des retraites impose des changements dans la solidarité intergénérationnelle. »
L’Église n’est pas là pour fustiger, ou s’enfermer dans une forme de contre-culture. Mais pour convaincre que la gestion de la Cité exige un engagement de la raison humaine fondé sur une éthique de la vie sociale à laquelle la foi chrétienne doit apporter une lumière nécessaire.

- Au Soudan
Césard Mazzolari, évêque de Rumbek, a appelé les Sud-Soudanais à instaurer un « bon climat de paix » à l’occasion du référendum pour l’autodétermination du peuple sud-soudanais.

- Haute-Garonne
Le curé de Villemur-sur-Tarn rend hommage aux salariés du groupe Molex dont l’usine a fermé en octobre 2009. « Le traumatisme que vous avez vécu est le fruit d’un mépris évident de la dignité de la personne humaine. »

- Citation de M. Hortefeux
« Chaque fois qu’une église, une synagogue, une mosquée, un temple, ou tout autre lieu de culte sont atteints, c’est la République toute entière qui se trouve blessée. »

- Au cours de leur assemblée d’automne, le évêques se sont penchés sur l’avenir de la planète
- « Le respect de notre propre dignité va de pair avec le respect de la création », a déclaré le cardinal Vingt-Trois. Voilà un appel lancé à tous les militants écologistes, opposés aux manipulations génétiques sur les végétaux et les animaux, mais beaucoup moins regardants lorsqu’il s’agit de cellules humaines.

- Le Secours catholique
Dans son rapport annuel, constate une recrudescence de la pauvreté et s’alarme de voir apparaître des crises budgétaires chez des personnes disposant de revenus modestes, mais réguliers.

- Suisse
Les églises contre l’ouverture prolongée des magasins le dimanche à l’occasion du référendum du 28 novembre à Genève contre l’ouverture prolongée des magasins le dimanche, les Églises chrétiennes suisses s’unissent et appellent les habitants à voter contre le projet de loi, rappelant que « le dimanche est le jour du Seigneur et en ce sens doit marquer une vraie respiration, une véritable rupture dans notre quotidien ».

- Cuba
Les épiscopats cubain et américain ont aidé à « la reprise d’un dialogue positif entre Washington et La Havane », notamment le 24 juin au cours de la visite à Santiago de Cuba du cardinal Francis George, président de la Conférence des évêques des États-Unis, puis trois jours plus tard, lors de la visite du cardinal Ortega aux États-Unis. Cette reprise de dialogue entre Washington et La Havane vise, entre autres, à envisager la libération des « cinq Cubains de Miami », qui sont détenus aux États-Unis depuis 1998 pour espionnage.

- Roumanie
Les évêques face à la crise. Réunis en session d’automne, les évêques catholiques de Roumanie se sont inquiétés des mesures d’austérité mises en œuvre dans le pays : « Nous voulons réaffirmer avec force la nécessité d’une rémunération du travail par un salaire juste qui permette un niveau de vie décent et offre les conditions nécessaires à la croissance, à l’éducation et à la formation de la jeune génération. »

- Sri Lanka
Les évêques sri-lankais défendent les droits des Tamouls. Devant la commission d’État pour la réconciliation, ils ont souligné la perte d’identité culturelle dont souffrent ces minorités et rappelé que de nombreux cas de disparitions, dont celles de prêtres, restent non résolues, dix-huit mois après la fin de la guerre civile, le 18 mai 2009.

- Les religieux et religieuses, nouveau filon des maisons de disques
Le lancement mondial par Universal d’un disque de chants grégoriens des bénédictines du Barroux confirme la place nouvelle accordée à la musique religieuse.
La religiosité sert ici d’argument marketing : le sentiment d’évasion face au stress, la déconnexion du mode de vie moderne sont mis en avant.

- Islamophobie
« Au nom même de l’Évangile, nous ne devons pas céder à la tentation de la haine de l’autre », rappelle François Garnier à ses fidèles de Cambrai, dans sa revue diocésaine. Il appelle par ailleurs à la patience avec un islam qui évoluera dans le creuset de la laïcité française.

- Le diocèse de Saint-Dié s’associe à la chaîne Vosges Télévision
Un programme inédit fait son entrée dans la grille de Vosges Télévision, la chaîne d’information d’échelle départementale diffusée sur la TNT : l’émission « Rencontres », réalisée en coproduction avec le diocèse de Saint-Dié, des Vosges. D’une durée de quatre à cinq minutes, elle présentera chaque mois l’engagement sur le terrain de catholiques du diocèse. »

- Les jeunes professionnels s’imposent peu à peu dans l’Eglise
Depuis une quinzaine d’années, les jeunes professionnels forment l’un des réseaux les plus actifs de l’Église de France, à la croisée des mouvements de laïcs, des communautés d’étudiants et de la pastorale familiale. Ils ont entre 25 et 35 ans et peuvent donner l’impression de vivre leur foi « à la carte », naviguant entre engagements sociaux ponctuels, groupes de prière informels et autres week-ends « spi and spi » (comprenez : spirituel et spiritueux), le tout sans forcément cultiver un ancrage paroissial régulier.

- Le pape espère une « réforme profonde »
A l’occasion de la réunion du G20, Benoît XVI a appelé à une « réforme profonde » du modèle de développement économique mondial ».

- Irak
Plusieurs milliers de personnes ont manifesté, ces derniers jours, en soutien aux chrétiens d’Irak, visés par des attentats sanglants. Cinq mille manifestants ont défilé à Paris, à l’appel d’associations assyro-chaldéennes. Dans le cortège, Marc Stenger, président de Pax Christi-France, François Pupponi, député et maire de Sarcelles (Val d’Oise), et des représentants du Mouvement pour la paix et contre le terrorisme.

- À Lyon,
Une marche silencieuse pour la paix a réuni le 11 novembre 1 500 personnes, dont le cardinal Philippe Barbarin, à l’appel de la paroisse Saint-Ephrem-des-Chaldéens (Vaulx-en-Velin).

- Pakistan
La condamnation à mort par pendaison d’Asia Bibi, une chrétienne pakistanaise, mère de famille, suscite de vives réactions dans le monde.

- Haïti
La commission Justice et Paix interpelle le gouvernement .
Réunie en assemblée générale du 8 au 12 novembre avec plus de 60 délégués des différents diocèses, la commission épiscopale haïtienne Justice et Paix publie un message dans lequel elle se dit « bouleversée par le manque de sens de responsabilité du gouvernement qui ne déploie pas des moyens importants pour soulager la misère de la population ». Les évêques s’inquiètent notamment de la naissance « de nouvelles associations avec des buts lucratifs » et estiment que l’épidémie actuelle de choléra « démontre une fois de plus la mauvaise gestion de la chose publique ».

- Hommage
Le conseil de Paris adopte un vœu prévoyant de dénommer « moines de Tibhirine » une rue ou une place de la capitale. Le vœu adopté sur la proposition des élus Nouveau Centre vise à rendre hommage au « bel exemple d’aide au développement et de dévouement social auprès des habitants de Tibhirine » donné par les moines, ainsi qu’à faire justice à « l’horreur et l’inhumanité de leurs assassinats ».

- Nicaragua
Le Costa Rica inquiète l’Église.
Silvio Baez, évêque auxiliaire de Managua, affirme que l’Église catholique au Nicaragua est extrêmement préoccupée par la « position très rigide » et par le « vocabulaire belliqueux » du Costa Rica. « Il est vrai qu’au Costa Rica existe depuis longtemps un sentiment de haine et de xénophobie à l’encontre de la population du Nicaragua, mais c’est une chose qui fait partie de la tradition. (…) Le Costa Rica devrait s’asseoir pour dialoguer et respecter les traités internationaux établissant clairement la frontière. »

- « Teilhard de Chardin éclaire la mondialisation »
M. Philippe Herzog, président de Confrontations Europeba dit : « Même si je ne suis pas croyant, je reconnais pleinement l’héritage chrétien. Teilhard aide à rendre la mondialisation humaine, vivable et surtout aimable. Il nous enseigne à ne pas en avoir peur et nous demande d’accélérer nos efforts pour sortir de nos œillères nationales. »

- France
Un journaliste de Ouest-France ordonné prêtre. Jacques Duplessy, 38 ans, journaliste à Ouest-France, a été ordonné prêtre de la Mission de France à l’église Sainte-Croix d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne).

- La Bible
Un million quatre cent mille exemplaires de la Bible à 1,50 €, vendue dans les supermarchés (Leclerc, Carrefour, Auchan…) sous le slogan : « Le trésor de l’humanité au prix d’un café » ont été diffusés en trois ans en France.

- Au Tchad, des paysannes relancent les affaires
Dix groupements de femmes de la ville d’Adré, à la frontière avec le Soudan et des communes avoisinantes bénéficient de l’appui technique et financier du Secadev, une ONG tchadienne du réseau Caritas, appuyée notamment par le Secours catholique français. « Pendant la première année, les bénéficiaires du programme ont suivi une formation de management de groupe, appris à transformer la récolte, à la commercialiser. Bref, à créer des activités génératrices de revenus. »

- Patrimoine
Nos 45 000 églises, en majorité propriétés des communes, n’ont jamais été autant restaurées qu’au cours des deux dernières décennies. Grâce à des élus locaux, conscients de leur valeur structurante pour les quartiers ou villages, comme lieu central et repère.
Parmi les monuments classés, 41 % relèvent du patrimoine religieux.

- La lutte contre la solitude élevée au rang de « grande cause nationale »
La Société de Saint-Vincent-de-Paul a créé le collectif d’associations « Pas de solitude dans une France fraternelle ». Sa demande pour une mobilisation des pouvoirs publics a été entendue.
Le collectif d’associations « Pas de solitude dans une France fraternelle », constitué et mené par la Société de Saint-Vincent-de-Paul, s’est vu attribuer le label de « grande cause nationale » par le premier ministre François Fillon, après la lutte contre la violence à l’encontre des femmes en 2010.

- Musique
13e meilleure vente. C’est la place qu’occupait hier le dernier album du groupe pop louange Glorious, Citoyens des cieux (Rejoyce musique), sur la boutique en ligne fnac.com, fait rarissime pour un groupe de rock ouvertement chrétien.

- Côte d’Ivoire
Les Églises lancent un appel au calme. Jean-Pierre Kutwa, archevêque d’Abidjan et porte-parole du Forum des confessions religieuses de Côte d’Ivoire, a lancé lundi un appel au calme à Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, les deux candidats au second tour de la présidentielle le 28 novembre. « Ce à quoi la Côte d’Ivoire aspire, c’est d’avoir un président au-dessus des clans, des tribus, de la religion », a-t-il souligné.

- Des chrétiens de France ont débattu sereinement de l’immigration
La 85e Semaine sociale de France a réuni quatre mille chrétiens pour réfléchir à la question des migrants, un sujet qui suscite de nombreuses tensions, y compris à l’intérieur des Églises.
D’où l’importance de ces trois journées pour réfléchir sereinement et sortir des schémas réducteurs, en présence d’experts, de parlementaires, d’hommes d’Église… mais aussi d’immigrés.
Ces réflexions ont été reçues par des chrétiens venus de toute la France, fortement engagés dans ce domaine et qui, sur le terrain, font face à des situations complexes.
« Pour les évêques, il s’agit de se faire entendre et de donner du courage à la politique. »
On peut avec intérêt suivre ces débats en regardant et écoutant les vidéos, par exemple :

- EUROPE Les évêques préoccupés par la montée des mouvements populistes
Les évêques de la Comece (Commission des épiscopats de la Communauté européenne) ont consacré leur assemblée plénière du 24 au 26 novembre au thème du « populisme ». Ils ont exprimé, dans un communiqué, leur inquiétude « devant l’augmentation significative dans l’Union européenne des mouvements et tendances ayant des caractéristiques populistes ». Rappelant que « le populisme est strictement à l’opposé de l’idée européenne », ils regrettent que des « chrétiens soient tentés de suivre ces tendances » incompatibles « avec la vocation universelle de l’Église ».

- Le Vatican écologique
225 tonnes de CO² ont pu être économisées par l’État du Vatican, grâce aux panneaux solaires installés sur le toit de la salle Paul-VI.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/12/2010