LogoAppli mobile

La faim fait sortir le loup du bois

Beaucoup de proverbes tournent autour de la question de la nourriture.

Celui-ci tire sa substance de l’expérience bien connue des loups qui, en temps ordinaire, vivent à distance des hommes. Mais lorsque la nourriture vient à manquer, ils n’hésitent pas à quitter la sécurité du bois où ils ont leurs habitudes pour trouver ce dont ils ont besoin pour vivre près des maisons.

Autrement dit, lorsque sa vie est en jeu, le loup est prêt à prendre des risques. Un risque proportionné à l’enjeu : sa survie !

Ce proverbe a un double usage dans le monde des hommes. Soit on se sert de la faim supposée de telle ou telle personne pour la faire sortir de l’anonymat de la foule. Ainsi, on l’affame, on attise sa curiosité et ses désirs de telle sorte qu’en face de “l’objet” convoité elle perde toute prudence et se montre au grand jour. Soit on découvre ce qui était l’objet du désir de cette personne en voyant celle-ci prendre des risques qu’on ne lui connaissait pas.

De manière plus personnelle, il est intéressant de voir quel est le poids de nos faims et de nos désirs à travers les risques qu’ils nous font prendre.

D’une certaine manière, nous pourrions dire que la faim et les désirs sont de puissants moteurs de l’action ou encore que nos actions révèlent parfois les désirs et les faims qui nous habitent.

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
(re)publié: 01/04/2019