Menu
Les proverbes de Bruno

Il n’y a pas de fumée sans feu

Les pompiers le savent et tout spécialement ceux qui observent les forêts pour les protéger des incendies. La première chose que l’on voit, c’est la fumée, symptôme de l’incendie qui débute.

Le proverbe renvoie à l’expérience : toute nouveauté est la conséquence d’une cause. Ici la fumée provient d’un feu. Le proverbe a la force de la logique pour lui et il faut bien le dire, l’expérience commune lui donne raison.

Cependant, nous garderons un peu de prudence. En effet, s’il n’y a pas de fumée sans feu, les pervers et les méchantes personnes peuvent détourner le proverbe pour atteindre leurs fins. On connaît l’adage machiavélique : calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose. Et une fois qu’il reste quelque chose, rien n’est plus facile de présenter ce quelque chose comme la fumée d’un feu que l’on dira bien réel. Alors que dans ce cas, la fumée ne renvoie pas à un feu mais bien à un incendiaire qui se sert de la fumée pour se cacher.

C’est avec des proverbes comme celui-là que des personnes ont été conduites au suicide ne pouvant supporter les rumeurs injustes accompagnées de leur auto justification : « il n’y a pas de fumée sans feu ».

Le proverbe agit alors comme la dernière étape avant le lynchage public.

Au fond, ce proverbe fonctionne bien dans le domaine des sciences physiques. Mais dans le domaine des hommes, on se gardera de l’employer sans une grande prudence.

 
Bruno FEILLET, Mgr

Ancien curé-doyen de Valenciennes, enseignant de théologie morale au séminaire (interdiocésain) de Lille et capitaine de PSN, avant de devenir, à l’été 2013, évêque auxiliaire de Reims.

mgrfeillet gmail.com
Bruno FEILLET, Mgr

Ancien curé-doyen de Valenciennes, enseignant de théologie morale au séminaire (interdiocésain) de Lille et capitaine de PSN, avant de devenir, à l’été 2013, évêque auxiliaire de Reims.

(re)publié: 01/07/2017
1ère public.: 01/09/2014