LogoAppli mobile

Le vase de la Samaritaine

Après sa rencontre avec Jésus (Jn 4, 1-29), la Samaritaine se maria avec l’homme qu’elle aimait et eut beaucoup d’enfants...

Elle garda précieusement cette cruche qui lui avait permis de donner à boire à Jésus.

Cette cruche fut conservée dans la famille. Un des arrière-petits-fils de cette illustre dame, nommé Amincius, s’installa à Thuburbo-Majus en Tunisie.

C’est là qu’a été retrouvée cette amphore accompagnée de toute son histoire, montrée sur une magnifique mosaïque qui, hélas, a été détruite lors de son déplacement pour le musée du Bardo à Tunis.

La cruche a été sauvée, elle est parvenue dans le musée du sacristain par héritage.

(On remarquera sur la photo les lampes dont l’histoire est racontée dans un autre article.)

Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Olivier JULLIEN DE POMMEROL
(re)publié: 01/10/2017