LogoAppli mobile

La pierre qui tua Goliath

Lorsque Goliath mourut, un homme nommé Anarchadix de Dher se précipita pour récupérer ce fameux caillou qui sauva Israël des Philistins.

Comment cet objet arriva chez Mordicus d’Athènes ? Nous ne le savons pas très clairement. Néanmoins, dans ses mémoires, cet illustre philosophe nous dit : « Ce caillou que voici tua Goliath, j’en ai la preuve. »

Hélas le parchemin donnant cette preuve a été détruit dans un incendie. Mordicus d’Athènes le donna à Spirochète de Mykonos ; on perd à nouveau sa trace et finalement c’est en 2003 que le sacristain la retrouva tout simplement au sommet de la butte Montmartre. Après une analyse au biglotron électroretrouvéténique, le célèbre professeur Slalom-Jérémie Menerlâche authentifia ce merveilleux caillou qui sauva la face du monde. C’est donc avec fierté que le sacristain vous en fait une présentation exclusive.

La pierre qui tua Goliath
La pierre qui tua Goliath
Une faute d'orthographe, une erreur, un problème ? Dites-nous tout !
 
Olivier JULLIEN de POMMEROL

Equipier de PSN († 2018)

(re)publié: 01/06/2017